( 9 mars, 2010 )

Le grand chêne du champ…… Poème

 chne3breb.jpg

Le grand chêne du champ

Pleure son ami Jules    

Parti depuis longtemps      

Vers une guerre nulle.

Ses larmes s’accumulent

Et creusent chaque hiver,  

Quand le ciel est chagrin,

Une mare dans la terre,

Pour les oiseaux un bain.

 chnemare.jpg

**************************

Depuis bientôt cent ans,  

L’ami Jules est parti.

Depuis bientôt cent ans,

Le grand chêne périt,

Doucement, lentement.

Son large tronc se vrille.

 Ses branches dans le vent  

 Grincent et se fendillent.

 chnemarechamp.jpg *****************************

Une hulotte parfois 

Nuitamment vient le voir,

 Profitant, chaque fois,

Du solide reposoir

 Pour convoiter mulots,

 Ratons et lapereaux

Et capturer sans peine

 Taupes et musaraignes.

chnecrpuscule.jpg

***************************

Le vieux chêne sait bien

Que, là-bas dans le Nord,

Un clair matin de juin,

Son ami Jules est mort

Sans être secouru,

Tué par l’ennemi.

Son sang il a perdu !

Vile guerre ! Courte vie !

julesfauchonmilitaire.jpg

Jules, mon arrière grand oncle, a quitté la vie à 21 ans.

*************************

Depuis mil neuf cent quinze,

Dans le Pas-de-Calais,

A la côte cent quinze,

Un autre chêne est né.

Le vieil arbre sourit

En pensant que là-bas

L’esprit de Jules vit

Et lui ouvre les bras.

ramurechne.jpg

6 janvier 2010

 

Pas de commentaires à “ Le grand chêne du champ…… Poème ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|