( 7 mars, 2013 )

Ca sent le printemps…

3brebis.jpg

 

Ca sent le printemps.

Il pleut. D’une pluie douce et fine, tendre et parfumée. Paysage vert et gris, à l’herbe encore courte en cette toute fin d’hiver.

Au loin, deux touffes de laine écrue broutent le ras tapis de verdure. Fifi Rebita et Kiwi, orphelins de Maman Rebita depuis deux mois, continuent leur simple vie de brebis et mouton. A quelques pas de l’endroit, l’herbe habille lentement la terre nue fraîchement creusée sous laquelle repose désormais leur tendre maman, enfin libérée des souffrances de ses mauvaises pattes qui ne voulaient plus la porter. C’était une si douce et affectueuse brebis à la belle et forte tête de Cotentine, puissante et large, dont les flancs creusés par l’âge voulaient encore laisser battre le cœur et dont la piqûre du vétérinaire a abrégé la vie de douleurs d’une paralytique depuis deux jours pendant lesquels, puisque immobilisée, je la nourrissais de quartiers de pommes, de morceaux de carottes et de brassées d’herbe prélevée sur les talus du champ.

Un merle un instant posé sur le fil à linge s’approche prudemment de la boule de graisse mise à la disposition des oiseaux du ciel par temps froid.

Quelques perles d’eau suspendues aux rameaux des jeunes pommiers osent à peine se laisser choir. Calme de la contemplation, à l’abri de toute civilisation, loin des humains…

Les mésanges charbonnières se chamaillent autour de l’autre boule, picorent chacune à son tour les graines mélangées au suif. Cherchant peut-être l’énergie pour débuter un nid. Ca sent le printemps…

 

Pas de commentaires à “ Ca sent le printemps… ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|