( 30 juin, 2015 )

Ces étonnants violets du bois de campêche

Ce petit arbre tropical (haematoxylum campechianum en latin, logwood en anglais) qui pousse en Amérique Centrale et aux Antilles porte le nom du port de Campeche au Mexique, port à partir duquel partaient les troncs d’arbres pour l’exportation du bois de teinture.

violets 1

Une fois écorcé, le bois est réduit en copeaux. On fait bouillir ceux-ci une à deux heures et, le bain une fois refroidi, on plonge la laine mordancée à feu doux une autre heure.

violets 9

J’ai utilisé le bain initial de teinture plusieurs fois, obtenant des violets de plus en plus clairs.

Joie des teintures végétales, toujours surprenantes !

 

( 29 juin, 2015 )

Généreux boléro des bolets roux du mélèze

 

Par nostalgie de ce charmant coin du Valais suisse dans lequel vivent depuis une vingtaine d’années Lénaël, notre fils, Sandrine, son épouse et nos deux petits-fils, Timo et  Nolan, j’avais planté, sur l’un des talus du champ, il y a une dizaine d’années, un mélèze. Arbre très commun dans les montagnes alpestres, il se plaît bien aussi en Normandie. La preuve !

bolets 6

 

 

Et quel bonheur de découvrir entre juin et octobre, au moins une dizaine de fois pendant cette période, de délicieux champignons sous son ombrage !
bolets 1
Botelus elegans, cèpe ou bolet des mélèzes, tel est le nom de ce champignon à la généreuse pousse qui, tel le Bolero de Ravel à la mélodie répétitive, revient sans cesse du printemps à l’automne.
D’abord caché dans l’herbe, il force son dos orangé à percer les brins verts pour sortir de terre et émerger dans toute sa splendeur.
bolets 2
Un peu plus loin, quelques bébés bolets pointent leur museau, parfois jusque sur le talus où, bien cachés sous la mousse, ils commencent leur croissance.
bolets 4
 La cueillette est facile. Prudemment je détache la partie haute et laisse sur place le pied.
Il reste alors à essuyer délicatement et cuisiner ces délicieux champignons, sur la poêle ou à la vapeur posés sur un lit de pommes de terre.
                                                                                                                                      A côté des bolets roux, deux amis canins roux également, Riri et Doudoune en balade matinale.
                                                                                        
Devinette

Quel est le seul arbre à aiguilles ou conifère qui les perd toutes en automne ?
Eh bien oui, c’est lui, le mélèze.


( 20 juin, 2015 )

About pink pinks ou cascade d’oeillets roses

Comment dit-on la couleur « rose » en anglais ?  « pink« .

oeillets 9ww

Comment dit-on le mot « œillet » en anglais ?  « pink » ou bien « carnation. »

oeillet 3ww

Eh bien, en ce moment de la Saint Jean du solstice d’été, dans mon jardin pelouse sans herbe, caillouteux, l’air est embaumé des senteurs d’œillets, étrangement tous roses.

oeillet 2 ww

 

 

Une douzaine d’espèces, aux coloris, mouchetures, panachages, taches et stries différents.

oeillets 11ww

 

Aux parfums plus ou moins prononcés, aux formes tombantes, bien droites ou légèrement penchées.

oeillets 6 ww

 

 

 

 

 

oeillets 10ww

D’un rose pâle, vif, ancien, saumon, coquille d’œuf, cuisse de nymphe, chair, pêche, rose bonbon, rose dragée, rose Mountbatten, autant de nuances pour ces petits bijoux au parfum subtil. 

oeillets 12ww

Un bonheur d’y poser son regard et mettre son nez.

oeillets 4 www

 

L’œillet rose (lu sur internet)


Dans l’Antiquité, les premiers œillets étaient habituellement rose pêche.

oeillets 5ww

Pour les chrétiens, l’œillet rose a une grande signification historique et symbolique.

oeillets 7 ww

Selon une légende chrétienne, lorsque Marie, mère de Jésus, aperçut son fils porter la croix sur ses épaules, elle versa des larmes qui, lorsqu’elles touchèrent le sol, se transformèrent en œillets.

oeillets 1 ww

Dans une autre variante, l’œillet est apparu lorsque Jésus est né, une histoire notamment illustrée dans l’œuvre de Léonard de Vinci, la Madone à l’œillet (1476). Ainsi, l’œillet rose est devenu le symbole de l’amour immortel d’une mère.

71px-Leonardo_da_Vinci_036-carnation

oeillet

( 19 juin, 2015 )

La mort du pinson

      
     Fait divers à la Mauvillère
Mardi 16 juin, suite à une dispute amoureuse qui a mal tourné, poursuivi par l’amant de sa compagne, en prenant un virage trop serré, mal calculé, le jeune amoureux éconduit s’est fracassé le crâne contre le mur de verre d’une véranda. La mort fut immédiate. L’individu, vêtu d’un habit aux couleurs éclatantes, était âgé d’un an. Sa dépouille a été déposée dans les hautes herbes du talus. Quelques larmes furent versées par la propriétaire de la véranda, désolée que ce bâtiment aux cloisons transparentes soit, chaque année, la cause principale du décès de quelques individus ailés.
 Dans ma maison (extrait du poème)
« Faut être bête comme l’homme l’est si souvent
Pour dire des choses aussi bêtes
Que bête comme ses pieds gai comme un pinson
Le pinson n’est pas gai
Il est seulement gai quand il est gai
Et triste quand il est triste ou ni gai ni triste
Est-ce qu’on sait ce que c’est un pinson
D’ailleurs il ne s’appelle pas réellement comme ça
C’est l’homme qui a appelé cet oiseau comme ça
Pinson pinson pinson pinson….
Comme c’est curieux les noms. »
Paroles (1946)   Jacques Prévert
pinson2
( 17 juin, 2015 )

Ma vie à travers mes tissages

6 jours d'une vie

Il y a une quinzaine d’années, j’avais lu  un article concernant  une peuplade et son rapport au tissage. Je m’aperçois que, sans avoir jamais essayé de copier sur elle ou de retrouver le texte, j’applique à mon petit travail de création sans prétention à partir de la laine un peu de leur philosophie et en suis fort heureuse, en l’ayant simplifiée et naïvisée, j’en suis consciente.

Le montage de la chaîne, ce geste de haut en bas puis de bas en haut pour passer les fils de coton ou de lin qui recevront la trame, c’est la relation au ciel et à la terre, la colonne vertébrale de toute vie.

Le passage de la trame représente le défilé des heures, des jours, courts ou longs, colorés ou bien ternes, gais ou tristes, blancs ou noirs, riches ou pauvres.

Les bois flottés me relient au monde végétal qui nous entoure et à la mer qui les a bercés, façonnés, imprégnés de son sel, notre mère d’où la terre est sortie et où elle retournera.

Les perles, ce sont les bijoux, les cadeaux offerts par la vie, qui lui donnent son parfum, sa beauté passagère.

Quant aux coquillages vides et aux petits galets, ils représentent le monde minéral.

Ainsi font partie du tissage tous les aspects de la vie : du végétal à l’animal et au minéral.

 

Car nous faisons partie du tout.Six jours d'une vie et le septième...

 

 

 
Six jours d’une vie , bien remplis aux coloris des heures qui passent….et le septième, sur le cadre du haut, pour le repos.
   

 

 

Et la boucle est bouclée.

Reste à moi de m’y sentir à l’aise, d’être à l’écoute des signes, de pratiquer le respect de tout, de prendre le temps et de le gérer juste, agréable.

Sans blesser, sans salir, sans juger.

En toute humilité, avec simplicité et dans la paix.

|