( 30 juin, 2015 )

Ces étonnants violets du bois de campêche

Ce petit arbre tropical (haematoxylum campechianum en latin, logwood en anglais) qui pousse en Amérique Centrale et aux Antilles porte le nom du port de Campeche au Mexique, port à partir duquel partaient les troncs d’arbres pour l’exportation du bois de teinture.

violets 1

Une fois écorcé, le bois est réduit en copeaux. On fait bouillir ceux-ci une à deux heures et, le bain une fois refroidi, on plonge la laine mordancée à feu doux une autre heure.

violets 9

J’ai utilisé le bain initial de teinture plusieurs fois, obtenant des violets de plus en plus clairs.

Joie des teintures végétales, toujours surprenantes !

 

Pas de commentaires à “ Ces étonnants violets du bois de campêche ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|