( 26 septembre, 2016 )

Généreuse phacélie

 

La phacélie, vous connaissez  ?

Juste un engrais vert ?

Que nenni !

D’ailleurs, le nom de cette jolie fleur rime avec amie, n’est-ce pas ?

Donc j’en arrive à vous dire que la phacélie est mon amie. phac3o

Pour remercier la terre de m’avoir offert une belle récolte de pommes de terre, je la laisse se reposer en lui offrant un couvert de petites et fines graines qui deviendront, en peu de temps, de jolies touffes de feuillages tendres, très découpés rappelant ceux de la tanaisie, sans la détestable odeur d’où le nom latin de phacelia tanacetifolia (aux feuilles de tanaisie).

phac2

La phacélie a été importée d’Amérique il y a plus d’un siècle et demi. C’était en 1832.

Les jardiniers l’aiment bien car elle n’a que des qualités, ce qui n’est pas donné à tout le monde, vous en conviendrez ?

Joli feuillage doux et caressant.

Mignonnes nombreuses fleurs bleu clair pervenche, délicatement parfumées, rendez-vous incontournable des papillons et bourdons. phac

Leur intérêt à butiner la belle ? Amateurs de pollen et de nectar, les insectes gourmands s’en rassasient à longueur de journée. Les abeilles discrètes emplissent leur jabot de ce nectar puissant et bien vite s’envolent vers la ruche  déposer le trésor, promesse d’un succulent miel de … phacélie.

Et la terre, le sol sous les généreuses plantes, me direz-vous ?

Eh bien il se repose à l’abri des grands vents, des pluies d’orage et de la brûlure du soleil, bien aéré par le gratouillis des puissantes racines de la jolie plante qui ne laisse pousser aucune ennemie sur son territoire. 

L’automne venu, le cycle de sa vie terminé, elle ne va pas mourir mais se transformer en bel humus nourricier, se reposer pendant l’hiver et renaître au printemps pour l’offrande d’une nouvelle récolte de pommes de terre.

Renaissance ou réincarnation, dira-t-on.  

Ainsi va la vie de la phacélie, mon amie.  

 

 

1 Commentaire à “ Généreuse phacélie ” »

  1. Anonyme dit :

    Jolie fleur très délicate et la couleur est toute en douceur.

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|