( 30 août, 2017 )

Amertume

amertume3 o

Confier son chagrin à l’ami

Pour ne pas déjà succomber,

Espérer trouver la raison

De continuer un brin de vie,

Quitter le sentier d’amertume,

Trouver le chemin du pardon

Pour voguer sur l’onde clémente,

Sortir enfin de la brume

Et rejoindre la voie aimante.

Tissage achevé hier soir, 23h, fait de bois flottés que j’ai assemblés à l’aide de chevilles de bois et de ficelles de coton, puis, sur la chaîne,  laine de mes brebis. Je l’ai nommé Amertume.

Tissage achevé, hier soir, sur cadre, fait de bois flottés ramassés, l’été dernier, au Hameau Labour à Lingreville, que j’ai assemblés à l’aide de chevilles de bois et de ficelles de coton, puis, sur la chaîne, laine de mes brebis, teinte avec garance et chlorophylle. Je l’ai nommé Amertume.

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Commentaire à “ Amertume ” »

  1. Anonyme dit :

    Je vois dans ton tissage un joli petit village aux toits oranges avec au dessus un oiseau couché qui dort et demain s envolera vers d autres horizons mais reviendra car il fait bon vivre dans ce village entouré de verdure….

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|