( 20 février, 2018 )

D’or les touffes d’ajonc

Pour Mo qui sait bien qu’elle ne prend pas un an de plus aujourd’hui 21 février et qui pourrait affirmer, comme Courteline, qu’ »au-dessus de quarante ans on est tous du même âge. » 

A toi, Mo, ces quelques fleurs ensoleillées en attendant que brille chaque jour l’astre de vie. Nellie

      

D’OR LES TOUFFES D’AJONC

 

 ajoncs 2

 D’or les touffes d’ajonc, en fleurs sur le talus

Tiennent lieu de soleil puisque l’astre de vie

Ne peut se faufiler, dedans le ciel reclus,

Pour briser l’épaisseur du nuageux tapis.

 

Leur parfum vanillé réjouit ma narine,

Les pétales dorés sont émerveillement.

Mais gare à celui qui ose une main câline

Sur l’épineux ajonc au branchage piquant.

 

J’aime ce rendez-vous, chaque matin noté

Sur le bel agenda de mon livre des heures,

Dans l’aube ou la fraîcheur, au souriant lever

 

Du soleil bienvenu, sous la bruine qui pleure.

D’or les touffes d’ajonc annoncent le printemps.

Et mon cœur s’en réjouit, impatiemment l’attend.

ajoncs 1

 

Nellie Duval, La Mauvillière, le 20 février 2018

Pas de commentaires à “ D’or les touffes d’ajonc ” »

Fil RSS des commentaires de cet article. | Trackback

Laisser un commentaire

|