• Accueil
  • > Archives pour novembre 2018
( 30 novembre, 2018 )

Ultime rose de l’automne

Ultime rose de l’automne

 rose1

Il est dans mon jardin une dernière rose

Qui ne veut pas mourir. Vient la saison morose !

Tel mon cœur en automne, à l’aube des frimas,

La jolie fleur attend et ne s’attriste pas.

 

Au miracle peut-être elle ose croire encore.

Elle sait que déjà pointent les hellébores

Dans leurs vierges corolles, ne craignant pas le froid.

Et comprend que bientôt renoncer elle doit.  

 

Ainsi passe le temps, ainsi tourne la vie !

S’évanouir enfin, même avec folle envie

De croire à l’éternel, l’intemporel printemps,

 

A l’infinie beauté, au sourire éclatant !

Jolie rose d’automne a tombé ses pétales.

Je déplore déjà sa lumière vitale.202565_001_350

 

Nellie, la Mauvillière, vendredi 30 novembre 2018, 11h du matin

( 20 novembre, 2018 )

Comme un transitoire adieu

 

centaurée o 3 On dirait que les dernières fleurs des champs, sentant les frimas approcher, ne voulant point mourir, souhaitent offrir un ultime éclat de leur éphémère beauté !

Telles ces centaurées jacées rencontrées au champ, ce jour du 20 novembre, tendant leurs capitules de petites fleurs mauve pâle au léger vent glacial venu de l’Est.

Une plante à peine remarquée en plein été car très commune, à la généreuse triple floraison puisqu’aux tiges coupées au gré des fenaisons (1ère et 2e coupe) elles refleurissent une 3e et ultime fois en automne. centaurée O 2

Sur ce tapis d’herbe rase, les élégantes demoiselles chevelues dressaient fièrement leurs têtes, pour un transitoire adieu avant réapparition printanière. centaurée O 1 Car une fleur a l’avantage de revenir, chaque printemps, aussi jolie d’année en année, alors que nous, pauvres humains qui nous croyons si supérieurs, décrépissons un peu plus au fil du temps, hélas ! laissant les saisons de l’âge mûr à nos fils, filles et celles de la joyeuse jeunesse à nos petits-enfants.  

 

Ainsi j’attends, moi aussi, le retour de la saison du renouveau, la longue course de l’astre solaire réchauffant la campagne. Et je cherche déjà quelques signes vernaux avant-coureurs sur les talus bien abrités, au jardin, au ciel… Le cycle naturel devant s’accomplir, il ne faut pas brusquer les choses. Attendre patiemment…

Centaurée, centaure ?

L'éducation d'Achille Eugène Delacroix 1862, Vers 1862, le peintre Eugène Delacroix réalise un pastel intitulé L'Éducation d'Achille montrant le centaure Chiron en train de galoper et de tirer à l'arc dans un paysage de collines, pendant que le jeune Achille, assis sur son dos, tire lui aussi à l'arc en suivant son exemple. Le pastel est conservé au Getty Center, dans le J. Paul Getty Museum, à Los Angeles, aux États-Unis.

L’éducation d’Achille, pastel d’Eugène Delacroix 1862, montrant le centaure Chiron en train de galoper et de tirer à l’arc dans un paysage de collines, pendant que le jeune Achille, assis sur son dos, tire lui aussi à l’arc en suivant son exemple. Le pastel est conservé au Getty Center, dans le J. Paul Getty Museum, à Los Angeles, aux États-Unis. wikipédia

 

Ainsi nommée en référence au « centaure Chiron, le premier herboriste reconnu dans la mythologie antique« , annonce Wikipédia.

Cette centaurée jacée est aussi appelée barbeau, tête de moineau, bleuet rose, (en effet la cousine du bleuet, notre symbole national de la mémoire historique, tous deux de la famille des astéracées). 

 

( 17 novembre, 2018 )

Coquine nature !

pombiz 1Si, l’an dernier, au potager, j’avais eu la surprise d’extraire du sol une drôle de pomme de terre en forme de parties fessues bien rebondies (voir article De la cuisse à la fesse), j’ai eu droit, hier, à la découverte d’une pomme bizarre. Ou plutôt de pommes sœurs siamoises du tronc, avec unique tête et tige. 

pombiz2

L’ai-je cueillie et posée au fruitier sans m’apercevoir de sa jolie malformation ou bien vient-elle du verger de Bricqueville-sur-mer, cueillie par les enfants dans le plan de la Hardonnière ? Car chaque automne, ils m’apportent les fruits de leur cueillette pour stockage dans cette ancienne boulangerie de ferme dans laquelle la température varie peu, hiver comme été. D’où une bonne conservation des pommes de terre et du ciel jusqu’en avril-mai, certaines anneés.

 pombiz 1

Curieuse étrangeté de Mère Nature, plaisante bizarrerie végétale au verger ! Un sourire de plus à ma collection ! Et tant mieux !

Plaisir fugace à vous offrir aussi !pombiz3 

Et plaisir de la croquer prochainement car éphémère cadeau de la Pachamama manchoise !

( 14 novembre, 2018 )

Le buvard de mon coeur

Aubes roses. Pastels gras 1996

Aubes roses. Pastel 1996

J’aime colorier ma vie de fantaisie,

Enluminer mon temps de sobre poésie.

Peindre mes jours de bleu, de rose et d’un trait d’or,

Juste un filet ourlant les contours du décor.

 

Roses vagues 1995 Pastels gras

Roses vagues 1995 Pastel

Dessiner sur fond noir les joies de l’existence,

Ecrire et partager mes impressions en stances,

Sculpter mes nuits de rêves, à peine dévoilés,

Aperçus fugitifs car sitôt envolés.

 

Au ventre de la mère 1996 Pastels gras

Au ventre de la mère 1996 Pastel

Ainsi les années passent, à chagrin moins enclines.

Durables amitiés, passions opalines,

Angéliques tendresses à vivre intensément.

 

Commencé en 1997. Inachevé Pastels gras

Commencé en 1997. Inachevé Pastel

Ma palette est la terre. Mes amis, les pigments.

Un support favori, le buvard de mon cœur.

Je veux tisser ma vie au métier du bonheur.

( 9 novembre, 2018 )

Le phoenix et la licorne

 

Phoenix rouge de la peinture chinoise

Phoenix rouge de la peinture chinoise

Le  phœnix en la ville

S’ennuyait sur sa branche,

Rêvant d’une Sybille,

Œil vif et plume blanche.

 

Licorne en son vert pré

Songeait, bien solitaire,

A quelque doux galant

Avec qui chemin faire.

 

L’un des dieux de l’Olympe

Entendant leurs soupirs

Sur la montagne grimpe

Pour taire leur souffrir.

 

Mais comment rassembler

Deux si différents êtres ?

L’un sait si bien voler,

L’autre a deux ailes piètres.

 

Bonne dame Nature

Dans l’affaire intervient

Qui abolit torture

Et, dans l’heure qui vient,

 

Soulève la licorne

Emmène le phœni(x)

Dans un pays sans bornes.

La suite ne vous dis.

Licorne peinture rupestre

Licorne peinture rupestre

Le mardi 6 novembre, minuit

|